La sneaker Joakim Noah 3.0 Tribe Leader

Noah Tribe Leader

“ J’aime le design de ma chaussure le coq sportif pour les Playoffs. Elle raconte une histoire, une partie de la mienne, et j’aime l’idée qu’elle m’accompagne dans mon chemin avec les Bulls. ”

JOAKIM NOAH

Avec les playoffs qui approchent à grands pas, rien de mieux que d’être bien équipé ! Joakim Noah et le Coq Sportif s’associent à nouveau pour de nouvelles chaussures avec une touche camerounaise.

En hommage à l’histoire et aux valeurs du leader charismatique des Bulls, la Joakim 3.0 « Tribe Leader » revisite ses racines africaines en posant sur le talon un imprimé Bull’s Eye caractéristique du chapeau traditionnel du chef de la tribu, Les Beti, dont est originaire La famille Noah.

JOAKIM ft. TRIBE LEADER_1

Edition limitée à 60 paires au prix de 120 €

TRIBE LEADER_04-PRINT

Disponible à partir du 19 avril 2013, dans le point de vente parisien: Auguste – 10 rue Saint-Sabin paris 11.

Point de vue GMD

Elles restent noires donc classiques, mais la touche de violet et de vert apporte du punch aux sneakers ! Le Coq Sportif rajeunit et nous aimons beaucoup les nouveaux bébés. Rien de mieux qu’une star « montante » et française pour porter fièrement la marque au coq !

Notre note: ♥ ♥ ♥ ♥

Publicités

A 2 doigts d’être enchainé par Adidas !

Adidas ne commercialisera pas un des modèles de sneakers créé par le styliste Jeremy Scott qui travaille depuis plusieurs années avec la célèbre marque aux 3 bandes. Mais pourquoi? Ce qui fait hic, c’est des menottes en caoutchouc rattachées aux chevilles, ce modèle présenté dès le 14 juin dernier sur la page Facebook d’Adidas Originals a rapidement suscité de nombreux commentaires d’internautes y voyant une référence aux chaînes portées par les esclaves.

Le modèle JS Roudhouse Mid par Jeremy Scott pour Adidas

Afin de rompre la polémique, Adidas a finalement décidé de ne pas mettre en vente cette collection qui était prévue pour le mois d’août.

« Le design de la JS Roundhouse Mid ne reflète que l’extravagance et le style singulier de Jeremy Scott et n’a rien à voir avec l’esclavage. Depuis que ce modèle a fait son apparition sur la page Facebook d’Adidas Originals, nous avons reçu des commentaires positifs et négatifs. Nous nous excusons si des gens ont pu se sentir offensés par ce design et nous retirons ce modèle de notre plan de commercialisation », indique Adidas dans une déclaration officielle. 

Point de vue GMD

Adidas a réagis vite face à cette polémique, mais en même temps, n’y aurait il pas un abus de la part de certains internautes ? Jeremy Scott a un style excentrique, une tête de panda sur ses dernières créations ou encore Mickey Mouse… C’était certainement un malentendu…et ne voulait en aucun cas prôner l’esclavage !

Notre note: ♥ ♥

Selon vous, le retrait de la vente des sneakers est il justifié ?